mardi, mai 28, 2024
AccueilAttaquesAFEX Condamne l'Agression d'un Journaliste par la Police du Puntland

AFEX Condamne l’Agression d’un Journaliste par la Police du Puntland

Le Réseau des organisations africaines de la Promotion de la liberté d’expression (AFEX) et son membre, le National Union of Somali Journalists (NUSOJ) condamnent l’attaque contre un journaliste, Ahmed Mohamed Ali par la police à Galkayo, dans la region de Mudug.

Selon un communiqué publié par NUSOJ, vers 20 heures, le 5 Février, 2017, une trentaine des policiers armés ont perquisitionné  les locaux de Radio Voice of Peace. La police a fait sortie journaliste, Ahmed Mohamed Ali, également connu sous le nom, Aano Geel, directeur de la station de son bureau et a commencé à le frapper avec les crosses du fusil et des matraques.

Mohammed Ali a subi des blessures dans le cou, les épaules, le bas du dos et la poitrine et a été admis à l’hôpital. Un autre journaliste travaillant avec la station, Rabile Abdikarim Mohamud, a été menacé lorsqu’il a tenté d’intervenir.

Au moment de rédiger cette déclaration, aucune raison n’avait été donnée pour l’attaque contre le journaliste.

NUSOJ a donc condamné l’attaque.

« Nous condamnons les actions de la police de Puntland pour avoir battu le journaliste Ahmed Mohamed Ali. Nous implorons la police de Puntland à enquêter sur l’affaire rapidement et à traduire les auteurs de cette violation a la justice. Ce comportement insensible ne doit pas rester impuni « , a déclaré dans le communiqué le secrétaire général de la NUSOJ, Omar Faruk.

 AFEX rejoint NUSOJ pour appeler la police au Puntland à enquêter immédiatement sur la question et sanctionné les coupables. . Cette attaque barbare contre le journaliste est inacceptable et ne doit pas rester impunie.

Recent articles