AFEX Pétitionne President Salva Kiir du Sud Soudan sur la Ferméture du Journal The Nation Mirror

Le President Salva Kiir du Sud Sudan Photo: REUTERS/Jok Solomun

Le réseau des organisations de promotion de la liberté d’expression en Afrique (AFEX), un réseau continental des organisations de la liberté d’expression en Afrique,  avec 120 personnes de 20 pays en Afrique, en Europe et en Amérique a adressé une pétition au Président Salva Kiir sur la fermeture du journal principal privé du pays, The Mirror nation.

La pétition qui a été présenté le 20 Octobre, 2016, a exhorté le président Salva Kiir pour impressionner sur le Service de la sécurité nationale (NSS) de rouvrir le journal.

Le 14 Septembre, 2016, des éléments du NSS ont ordonné la fermeture indéfinie du journal The Nation Mirror sans raison.

Selon les médias locaux, le journal a été fermé à cause de la publication d’un article sur un rapport d’enquête qui parle de la corruption au Sud-Soudan publié par un chien de garde anti-corruption aux États-Unis. Le rapport corruption The Sentry a souligné le lien entre les actes présumés de corruption publique et les conflits armés dans le pays.

La pétition a également soulignée le rôle principal que jouent les médias à donner une signification concrète aux concepts de la liberté d’expression et le droit à l’information.

« La censure et la fermeture de The Mirror Nation en particulier, nient ainsi aux citoyens leur droit fondamental de recevoir et de partager des informations et des idées proclamées à l’article 24 et l’article 32 de la Constitution de transition nationale du Sud-Soudan 2011″, les pétitionnaires ont noté. « Nous appelons donc à votre bureau d’intervenir dans cette affaire et d’impressionner sur le service de sécurité à envisager de rouvrir le journal The Nation Mirror, » la pétition ajouté.

Pour lire la pétition complète au Président du Sud-Soudan, veuillez cliquer ici.