mardi, mai 28, 2024
AccueilLes Violations de la Libre ExpressionLes Organisations professionnelles des médias dénoncent la volonté politique du musellement de...

Les Organisations professionnelles des médias dénoncent la volonté politique du musellement de la presse en RD Congo

Nous, représentants des organisations professionnelles des médias : UNPC, ANECO, ANEAP, JED, MILRDC ainsi que des Experts et majors de la presse, réunis à Kinshasa/Gombe ce jeudi 4 avril 2024, au sein de la Dynamique de Zongo pour évaluer la situation récente dans le secteur des médias, faisons la déclaration suivante :
1. En ce qui concerne l’affaire Stanys Bujakera
La Dynamique prend acte de la libération du confrère Stanys Bujakera tout en déplorant les conditions de son arrestation, sa détention et sa condamnation alors même que tout montre qu’il est innocent.
La Dynamique dénonce la volonté manifeste des pouvoirs publics de confisquer la liberté de la presse et d’expression. La belle illustration de cette volonté sont les propos du ministère public qui, lors de son réquisitoire dans l’affaire Bujakera, avait affirmé que « ce procès devait servir d’exemple aux autres journalistes », allant même jusqu’à citer nommément certains confrères.
2. La Dynamique a également examiné le tweet du récent Président du CSAC suivi d’un communiqué officiel de cette instance de régulation interdisant aux médias et aux professionnels des médias de traiter et de diffuser toute information sur les forces rebelles sans s’en référer aux sources officielles. Des actes contraires à sa propre directive indiquant les modalités de traitement des informations en temps de guerre.
Visiblement, cette recommandation a été prise en violation des textes du CSAC et dévoile la partialité de cet organe, dont une des missions essentielles est de protéger la liberté de la presse.
La Dynamique dénonce l’inféodation et le manque d’indépendance de l’instance officielle de régulation. Ce qui vient confirmer la volonté des institutions publiques de museler la presse.
3. La Dynamique de Zongo, tout en saluant la nomination de Mme Judith Suminwa comme Première ministre, recommande au futur gouvernement en gestation d’intégrer dans le Programme de développement des 145 territoires la construction et l’équipement des maisons de la presse dans chaque territoire pour permettre aux médias de jouer pleinement leur rôle de vecteur des valeurs républicaines et de la cohésion nationale.
La Dynamique demande au prochain gouvernement d’inscrire dans ses priorités la question de la viabilité économique des médias en mettant en pratique l’aide à la presse inscrite dans l’ordonnance-loi sur la presse.
A ce sujet, la Dynamique attend impatiemment du CSAC l’organisation d’un atelier sur les modalités d’octroi de l’aide publique à la presse, tel que recommandé par les Etats généraux de la communication et des médias.
Le Gouvernement est notamment appelé à activer rapidement les exonérations prévues en faveur des radios communautaires et associatives en signant l’arrêté interministériel y afférent.
La Dynamique attend du nouveau gouvernement qu’il réitère solennellement son engagement à protéger la liberté de la presse et à poursuivre la réforme du CSAC et des médias du secteur public.
4. Constatant l’impasse dans l’organisation du Congrès extraordinaire de l’UNPC, les Organisations professionnelles membres de la Dynamique de Zongo ont résolu de se réapproprier le processus de l’organisation de ce congrès par les professionnels des médias.
Ainsi, la Dynamique annonce le lancement dans prochains jours d’une vaste opération de cotisations spéciales de tous les professionnels des médias afin de financer ce congrès extraordinaire tant attendu. La Dynamique invite tous les partenaires et les hommes de bonne volonté à se joindre aux professionnels des médias en apportant leur contribution au financement de ce congrès.
La Dynamique de Zongo reste mobilisée sur les questions majeures qui touchent au secteur de la presse et en particulier sur la défense de la liberté de la presse.
Fait à Kinshasa, le 4 avril 2024
Les signataires
Modeste Shabani, UNPC
Stéphane Kitutu Oleontwa, ANEAP
Cyril Kileba Pok’Ames, ANECO
Tshivis Tshivuadi, JED
Israël Mutala, MILDRC
Patient Ligodi, MILRDC
Tito Ndombi Expert média
Michel Museme Diawe, Major de la presse
Elisée Odia, Journaliste
Willy Kalengayi, Major de la presse
Alain Nkoy, Expert média
Adelard M. Obul’Okwess, Expert média
Recent articles