Rapport Analytique sur la Sécurité des Journalistes et la Liberté de la Presse en Ouganda 2017-2019

Le paysage médiatique Ougandais a connu une libéralisation depuis le début des années 1990 suite à la prolifération des organes de presse écrite et en ligne. Actuellement, le pays compte plus de 260 stations radio, au moins 100 chaînes de télévision et plus de 50 organes de presse écrite et en ligne.

Malgré cette apparente diversité de l’espace médiatique Ougandais, la liberté d’expression et l’environnement de la liberté de la presse continuent de connaitre un rétrécissement en raison des mesures adoptées par les autorités gouvernementales. Ces mesures comprennent entre autres l’introduction des lois à la fois politiques et administratives visant à contrôler les médias.

L’espace de la liberté de la presse continue de connaitre un rétrécissement. Cette situation s’est manifestée à travers des actes commis ouvertement et en secret par des agents de l’État à travers des législations régissant les médias, et des mesures politiques et administratives.

Ce rapport est le résultat de l’examen des abus et des violations perpétrés à l’endroit des journalistes au cours des deux dernières années (2018-2019). Cette analyse est basée sur des statistiques et des récits portant sur la situation de la sécurité des journalistes en Ouganda.

Cliquez ici pour lire le rapport complet.