Mise à jour: Journaliste Eminent du Sud-Soudan Mise en Liberté Provisoire

Journaliste éminent sud-soudanais et rédacteur en chef du journal Juba Monitor, Alfred Taban qui a été arrêté par les agents de Service de Sécurité Nationale (NSS) a été libéré sous caution après deux semaines de détention.

L’arrestation d’Alfred Taban par des agents de NSS a été signalée comme étant liée à une publication dans laquelle il a appelé à la destitution du Président Salva Kiir et le Premier Vice-Président, Dr. Riek Machar. La publication a également accusé les deux leaders d’échec de travailler ensemble afin d’améliorer la sécurité au Sud Soudan.

Suite à une mobilisation de campagne  de libération de la communauté locale et internationale, y compris un communiqué publié par le Réseau des Organisations de Promotion de la Liberté d’Expression en Afrique (AFEX), exhortant les autorités sud-soudanaises de relâcher le rédacteur en chef du Juba Monitor, Alfred Taban a été libéré finalement le 29 Juillet, 2016.

AFEX félicite les autorités Sud-Soudanaises pour avoir libéré Alfred Taban sous caution. Nous demandons toutefois aux autorités du pays de retirer les accusations contre Alfred Taban, car il exprimait son opinion sur des questions d’intérêt national, conformément à l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH).