Elections 2020 au Niger: le leadeur de l’opposition Hama Amadou cité comme acteur politique le plus abusif sur les radios pour le mois d’Août

Les Nigériens seront conviés vers les urnes en Décembre 2020 pour choisir leurs représentant(e)s. En vue des élections, les débats publics voient déjà une utilisation croissante d’expressions indécents et de langages abusif par les membres des partis politiques. Le premier rapport de monitoring de langage sur les radios en vue des élections générales au Niger a cité le leadeur de l’opposition Hama Amadou, comme étant le plus abusif sur les radios dans le mois d’août.

Une autre autorité citée par le rapport est Tahirou Guimba du MODEL MA AIKATA, membre du groupe des non affiliés.

Au cours de la période du suivi des contenus des médias, soit, du 17 au 31 août 2020, un total de 206 émissions a été suivies sur 10 stations de radio sélectionnées et qui émettent sur le territoire de la région de Niamey. Les programmes comprenaient des bulletins d’informations, des débats politiques, et des discussions sur l’actualité.

Un total de 16 expressions indécentes a été enregistré. Les 16 expressions indécentes étaient constituées des allégations sans preuves et des menaces. Les deux acteurs ont exprimé ces propos indécents lors des émissions au cours desquelles ils étaient des invités/panelistes, et lors des interviews.

Le parti de l’opposition MODEN FA LUMANA a enregistré dans la période le nombre le plus élevé de propos indécents (10) suivie par le MODEL MA AIKATA avec (06) expressions indécentes.

Hama Amadou, chef de file de l’opposition, président du parti MODEN FA LUMANA, qui a à son actif dix (10) propos et Tahirou Guimba, président du parti MODEL MA AIKATA, et membre du groupe des non affiliés, totalise six propos.

Toutes les 10 radios sélectionnées dans le cadre de l’exercice de Monitoring ont enregistré des expressions indécentes. Six sur 10 radios à savoir :  Anfani, Bonferey, Canal3, Dounia, Labari, Niger 24 ont enregistré chacune 2 propos indécents et les quatre autres qui sont : R & M, Sarraounia, Tambara et Ténéré ont chacune enregistré un (1) propos indécent.

Le projet de monitoring de langages indécents au Niger est mis en œuvre par la Fondation des Médias pour l’Afrique de l’Ouest (MFWA) en partenariat avec son partenaire national l’Observatoire Nigérien Indépendant des Médias pour l’Ethique et la Déontologie (ONIMED). La mise en œuvre du projet vise à promouvoir une période de campagne électorale basée sur les enjeux majeurs et des élections sereines. Le projet de monitoring est mis en œuvre avec l’appui financier d’OSIWA.

Cliquez ici pour lire la version complète du rapport.

Cliquez ici pour avoir accès a la grille de monitoring utilisé pour l’exercice de monitoring de langage indécent sur les stations radions.

Pour plus d’information concernant le rapport de monitoring, veuillez contacter le : +227 96 56 78 63 ou envoyez un mail au: iboum79[@]gmail.com