Disparition du Journaliste Gambien Détenu

Alhagie Abdoulie Ceesay a été arrêté le 2 juillet, 2015.

Cet article a ete publie sur mfwa.org le 22

Les informations parvenus à la Fondation des Médias pour l’Afrique de l’Ouest (MFWA) indique que le journaliste détenu Alhagie Abdoulie Ceesay est porté disparu.

Selon les sources de MFWA, Ceesay a été reporté amené à l’hôpital le 12 Avril 2016 est signalé disparu de l’hôpital le 20 Avril.

Pendant que les journaux et les officiels prétendent que Ceesay a fui de l’hôpital, nombreux sont ceux qui croient qu’il a été tué.

‘’Les autorités prétendent qu’il a fuit mais cela est illogique étant donné qu’il est surveillé 24heures sur 24 heures. La famille a aussi confirmé qu’ils n’ont eu de contact avec lui’’ a dit une source.

Ceesay, qui a été en détention pour  plus de neuf mois était arrêté premièrement le Juliet 2015, brièvement relâché et ré-arrêté. Après deux semaines de détention durant lequel Ceesay a été tenu en détention secret sans avoir droit à l’assistance d’un avocat ou de sa famille, il a amené à la Cour des Magistrats le 4 Août 2015 et accusé d’une seule charge de sédition. Il est accusé par la cour d’avoir distribué des photos du Président Gambien Yahya Jammeh fusil à la pointe. Le 18 Novembre 2015, pendant que le procès était toujours en cours, l’Etat a rajouté sept nouvelles charges d’accusation contre le journaliste. Le cas devant la Cour des Magistrats a été retiré plus tard.

Le signalement de sa disparition vient une semaine plus tard après la mort d’une figure d’opposition, Solo Sandeng en détention pour avoir conduit une protestation pro-démocratique le 14 Avril 2016 à Banjul. Sandeng avec plus de 20 personnes ont été reportés arrêtés par des agents paramilitaires et amené à la tristement célèbre prison dénommée Mile II Prison. Ils ont été reportés transférée au quartier général célèbre de National Intelligent Agency où ils ont été prétendument torturés. Sandeng a été reporté tombée en coma et décédé le 16 Avril.