Rapport annuel sur l’état de la Liberté de l’Internet en Afrique 2017.

Le Rapport Annuel sur l’état de la Liberté d’Internet en Afrique 2017 retrace les incidents et évolutions liés aux droits numériques enregistrés dans 12 pays africains en 2017.

Les conclusions du rapport montrent que les gouvernements africains adoptent de plus en plus de lois, de politiques et de pratiques visant à restreindre les libertés dans le cyberespace africain. Journalistes, blogueurs, défenseurs des droits de l’homme, militants politiques et sociaux et citoyens ordinaires ont été la cible de violations telles que des arrestations et des détentions arbitraires, des agressions physiques et verbales, des peines de prison et des amendes pour l’exercice de leurs droits en ligne.

Au total, 36 incidents dans lesquels l’expression en ligne a été sanctionnée ont été enregistrés. Neuf pannes d’internet ont été enregistrées dans sept pays, et certains ont connu des arrêts multiples. Les agents de sécurité, les politiciens au pouvoir et a l’opposition, les organismes de réglementation des médias et les individus étaient les auteurs de la majorité des violations enregistrées.

Le rapport produit par le Réseau africain de la Liberté d’Expression (AFEX) fait partie des efforts de plaidoyer du réseau pour lutter contre les nombreuses menaces qui pèsent sur l’exercice de la liberté et des droits de l’Internet en Afrique.

Veuillez cliquer ici pour télécharger une copie du Rapport Annuel sur l’Etat de la Liberte d’Internet en Afrique 2017.